• Gokusen

    Ce drama est un classique parmi les classiques. Tous les amateurs de dramas en ont déjà entendu parler et vu le premier épisode au moins une fois. Adapté d'un manga de Morimoto Kozueko, Gokusen comporte 3 saisons, des épisodes spéciaux et un film final.




    Fiche Technique

    Genre : Comédie - École
    Nombre d'épisodes : 3 saisons + 1 film
    (12 + 10 + 11 + 2 SP + Film)
    Diffusion : 2002 à 2008
    Pays : Japon
    Site Officiel

    Synopsis

    Kumiko Yamaguchi, héritière d'un clan de yakuzas, poursuit son rêve d'être enseignante au lycée.
    L'école pour garçons où Yamaguchi enseigne n'a pas bonne réputation. De plus, "Yankumi", de son surnom, se voit être assignée la classe des délinquants, la 3-D. Elle va vite découvrir que derrière leur apparence de délinquants, les élèves de la 3-D cachent des personnalités complexes et des histoires personnelles souvent émouvantes. Yankumi, dévouée entièrement à son idéal d'enseignant, sera toujours là pour les sortir d'un mauvais pas (en utilisant parfois ses compétences d'héritière du clan), et surtout pour leur faire confiance. (Source : Nautiljon)


    Général

    Gokusen est le deuxième drama que j'ai vu pour la simple et bonne raison que c'est l'un des dramas les plus conseillés et populaires pour s'initier au genre. Avant tout, il s'agit d'un divertissement et le drama remplit bien son rôle dans ce domaine. Une héritière yakuza qui tente de cacher sa vraie nature à des élèves rebelles donne droit à des situations bien cocasses et amusantes. Cependant, on assiste également à des scènes plus sérieuses où la morale est très présente. La première saison reste à mon avis la meilleure.


    Le point fort de la saison 1 : son casting !
     


    Cette saison nous offre vraiment une belle brochette de beaux garçons qui ont bien grandi depuis et dont certains sont devenus des acteurs renommés. Je pense entre autres à Shun Oguri [1] (Crows Zero, GTO, HYD, Hana Kimi...) et sa coupe blonde. Bien jeune à l'époque, le côté rebelle et méchant garçon lui va comme un gant. On retrouve également Jun Matsumoto [2], avec son sourire à croquer. Cet acteur est surtout connu en tant que chanteur du groupe Arashi. J'aime beaucoup la relation que son personnage entretient avec Yankumi, bien que je regrette qu'elle n'ait pas été plus approfondi. Hiroki Narimiya [3] (Azumi, Bloody Monday, Nana...), qui joue le rôle de Noda, est assez attendrissant ici. Pour finir chez les élèves, j'ai beaucoup aimé Kuma (Tomohiro Waki [4]), le premier à vraiment accepter Yankumi en tant que prof.


    Goro Sawatari - Clan Ooedo

    Le kyoto (vice-principal), Goro Sawatari, quant à lui, est juste génial : ses grimaces et mimiques ne manqueront pas de vous faire rire à chaque fois, et j'en dirais autant sur sa coiffure atypique. Ses duels visuels avec Yankumi sont toujours très drôles également. Quand je l'ai vu bien plus tard dans un rôle beaucoup plus sérieux, j'ai remarqué à quel point il était très bon acteur.

    Et pour finir avec le casting, Yankumi, le personnage principal, est joué par Nakama Yukie. On peut dire qu'elle joue un double-jeu dans Gokusen.
    Le premier est celui de la prof naïve, idiote et sans aucun sex-appeal. Ses élèves ont du mal à la prendre au sérieux dans son jogging rouge dépassé de mode, ses lunettes et ses couettes la faisant plus ressembler à une petite fille qu'autre chose. D'un autre côté, quand elle rentre dans le mode yakuza, c'est le jour et la nuit. Au revoir les vieilles lunettes et les couettes, Yankumi respire la classe et la beauté.



    Sinon, les scènes où apparaissent les yakuzas sont vraiment sympas. J'apprécie particulièrement la façon qu'ils ont de réagir quand ils apprennent que leur "Ojou" s'est faite insulter par un de ses élèves.
     

    Son point faible : un scénario répétitif !

    Malheureusement, ce drama comporte un point faible non négligeable. Il s'agit tout simplement de son côté trop répétitif, tous les épisodes suivent à peu près le même schéma. Un élève a des ennuis, Yankumi lâche son look de prof pour rentrer dans le mode yakuza, elle donne quelques coups aux méchants, on a le droit à la leçon de morale et tout va bien dans le meilleur des mondes. Bon, c'est très stéréotypé, mais dans l'ensemble c'est ça.
    De plus, Nakama Yukie n'est pas une pro des arts martiaux et ça se voit. Les scènes de combat auraient pu être bien meilleures selon moi.


    Saisons 2 et 3

    Je réunis ces deux saisons dans la critique car le principal a été dit dans la première partie. La seule chose qui change dans cette suite, c'est le casting. On prend les mêmes et on recommence en gros. Ça n'enlève rien au charme de la série malgré que ce soit vu et revu.


    Saison 2 - Saison 3

    Ainsi, dans la deuxième saison, on retrouve Kamenashi Kazuya (Nobuta wo Produce, 1 Pound no Fukuin...), Jin Akanishi (Bandage, Anego...) et Teppei Koike que j'ai beaucoup aimé dans le film Lovely Complex.
    Pour la saison 3, c'est au tour de mon chouchou Miura Haruma (Bloody Monday, 14 Sai no Haha, Crows Zero 2...) et Yuya Takaki (membre du groupe Hey Say JUMP!). J'avoue que le look capillaire de Miura est franchement naze mais comme c'est lui, je lui pardonne tout.
    Enfin, ce fut un plaisir de retrouver le vice-principal, Goro-chan, qui est toujours aussi hilarant. Sans oublier bien sûr notre personnage principal Yankumi et qui ne change jamais, fidèle à elle-même, malgré le temps qui passe entre chaque saison.


    Impressions de deftroy


    <justify>Que dire de plus Himi à part que quand je l'ai regardé, je n'ai pas pu m'empêcher de voir du GTO au féminin version yakuza. Barres de rire en perspective avec les épisodes que j'ai vus (désolée je ne les ai pas encore tous regardés), et merci de me laisser préciser que cette chère Nakama Yukie vous a déjà été présentée dans [i]Shinobi[/i], hé oui, c'est elle qui joue la belle Oboro. C'est cette série qui m'a fait découvrir l'univers du drama, et je suis bien heureuse d'avoir pu le découvrir avec cette série. Autre chose qui m'a bien amusée, c'est cette façon d'adapter un manga : les mimiques, les pensées du personnage, etc.... Enfin, c'est une série qui joue beaucoup avec les niveaux de langages. J'ai beau ne pas savoir parler japonais, on s'aperçoit très vite des changements de niveau, surtout quand notre Kumiko Yamaguchi adorée veut s'affirmer et, involontairement, utilise des termes et un niveau de langage adapté aux yakuzas, ce qui ne manque pas d'en rajouter au côté comique. Hé bien voilà, je pense que je n'ai rien d'autre à ajouter. Ah si, une chose : foncez le regarder, il vaut vraiment le coup !</justify>

    Conclusion

    Malgré ses défauts, Gokusen reste vraiment un drama qu'il faut voir ne serait-ce que pour tous ses gags et ses scènes à mourir de rire. Je n'ai pas parlé de la musique parce que bon, elle n'est pas vraiment exceptionnelle. Mais voici tout de même un AMV de la première saison avec la musique de l'ending.




    Rédaction : Himi
    Check : Cloud62


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique